table sensorielle montessori DIY
2 ans,  Activités Sensorielles,  DIY

Table sensorielle à bacs DIY recyclée

Je vous fais un petit tuto de notre table sensorielle (en fait… NOS tables sensorielles !), parce que je pense que ça vaut le coup de donner l’astuce, vu que tout le monde me demande où je les ai trouvées quand ils viennent à la maison 🙂 Elles sont donc faites maison, hyper faciles à faire, et à 95% récup ! J’ai juste acheté le plateau pour fermer. Ça fait un petit moment qu’elles ont été fabriquées, donc je n’ai pas de photos de la réalisation mais vous allez voir que ce n’est vraiment pas compliqué.

Il vous faudra:

  • une vieille table à langer en bois
  • deux bacs en plastique
  • un plateau en contreplaqué mélaminé
  • 4 cubes de bois d’environ 2cm, découpés dans une chute de tasseau
  • une scie sauteuse
  • de la colle à bois

Nous sommes depuis longtemps passés à une table à langer basse, parce que je trouvais dangereux que mon petit Prince se tortille voir se mette debout sur la grande table à langer alors que j’avais du mal à le sécuriser, et parce que j’avais du mal à le porter pour l’y installer et à rester debout le temps du change (j’ai pas précisé, mais je suis handicapée, ça n’aide pas !). On a donc eu l’idée d’installer une table à langer basse avec un marche-pied, et c’est un vrai bonheur ! Je suis assise pour le change, il monte et descend seul, il est ravi de cette autonomie et il peut bouger sans risque de se blesser si il tombe. Bref… le top pour nous. Bon l’article n’est pas sur ma super table à langer basse, mais sur ce qu’est devenue la haute 😀

table à langer

J’avais donc cette table à langer inutile (le modèle ci-dessus), qui prenait de la place et dont je ne savais que faire. Je l’avais achetée 10€ d’occasion il y a un bout de temps, elle ne valait plus grand chose et ça m’ennuyait de la garder 6 mois le temps que ça intéresse quelqu’un… (bon ok, elle a traîné 6 mois quand même, j’avoue xD) Je lorgnais depuis un moment sur la table Flisat du Suédois, celle où on peut mettre deux bacs, avec un couvercle amovible, le top ! Mais le prix étant ce qu’il est, j’étais quand même pas mal freinée. C’est une table sensorielle certes, mais ça reste une table avec deux trous… ça fait cher le trou. Et puis je suis fan d’Ikea Hackers, mince ! Je me suis dit que j’allais bien trouver une idée pour faire ça moi-même.

Quelques mois plus tard, en rangeant la dépendance, je suis retombée sur cette table à langer inutile… et ça à fait tilt. J’ai empoigné la scie sauteuse et j’ai coupé l’objet en deux juste au dessus de l’étagère du dessous (là où on range les couches), comme ça, sans le moindre scrupule. Je me suis donc retrouvée avec deux magnifiques petites tables aussitôt adorées par le petit Prince, qui s’est empressé d’y installer ses circuits de voiture avant que Maman ne décide de les récupérer, on ne sait jamais !

Nous avions donc une table sensorielle avec un large rebord autour (l’étagère du bas), et une autre avec un rebord moins haut sur un coté (la table à langer, avec le coté où on change bébé, un peu arrondi), et une petite barre pour y suspendre une serviette. La première est utilisée telle quelle pour les loose parts, les mini-mondes sensoriels ou en ce moment notre table de botanique, la seconde a bénéficié d’un traitement un peu plus poussé pour y installer des bacs, à l’image de la table sensorielle du Suédois.

Le lendemain (oui parce que ce genre de coup de folie « découpage intempestif de meubles » arrive toujours soit le dimanche, soit à 23h… soit les 2 en même temps, donc tout est fermé, sinon c’est pas drôle), j’ai fait une virée chez Machin Brico et je suis revenue avec une plaque de contreplaqué mélaminé, qui m’a coûté 6€.

C’est la seule et unique chose que j’ai achetée pour faire cette table sensorielle, j’avais déjà tout le reste. Y compris les bacs, que vous trouverez chez le Suédois pour pas très cher, et qui sont absolument géniaux pour classer les activités, et pour faire des bacs sensoriels, avec couvercle, empilables, transparents, solides… Je vous conseille de les acheter par 10, de toute manière… vous allez retourner en chercher 😀 (non, je ne suis pas sponsorisée par Ikea, mais j’ai rien contre cette idée lol). On peut aussi parfaitement utiliser des bacs de récup ! J’aime ceux là car ils sont très polyvalents, et que j’en aurais toujours l’utilité. Je m’en sers aussi au studio pour ranger et classer mon matériel. Le fait qu’ils soient transparents est ultra pratique pour voir ce qu’il y a dedans.

bacs sensoriels montessori

Bon, revenons à nos moutons. J’ai donc dessiné les contours des deux bacs sur le plateau de la future table sensorielle (j’ajoute qu’ils font la taille idéale… oui oui, j’arrête avec mes bacs!). J’ai fait un pré-trou à la perceuse et découpé la forme tracée pour y insérer les bacs.

table sensorielle à bacs, fabrication de matériel montessori

Puis j’ai coupé 4 petits cubes de bois (un tasseau qui traînait), que j’ai collés à la colle à bois dans les 4 coins pour surélever le futur plateau, et j’ai simplement posé dessus la plaque de mélaminé coupée à la bonne taille pour refermer la table.

Avec « l’encoche à bébé » sur le coté, on peut facilement prendre le plateau pour l’enlever et découvrir les bacs sensoriels en dessous. Les larges rebords limitent les débordements pendant les activités, et quand on a terminé de transvaser du riz, des lentilles ou que sais-je d’autre, il suffit de reposer le plateau pour avoir une table normale et faire un joli dessin ou installer un circuit de billes (il reste un léger bord, donc les billes ne tombent pas de la table, c’est parfait !). Pour ne rien gâcher, le mélaminé est super facile à nettoyer, les bacs sont amovibles donc on peut les laver facilement ou changer d’activité en 3 secondes (vu que vous avez plein d’autres bacs prêts à servir, bien rangés empilés… ok je sors.)

Le tout, en récup, en moins d’une heure et avec un mini budget… pourquoi aller acheter une table sensorielle toute faite !

Donc si vous avez une vieille table à langer dont vous ne vous servez plus, n’hésitez pas à sortir la scie sauteuse ! Et si vous n’avez pas de table à langer à découper, mais que vous voulez quand même une table sensorielle, vous en trouverez plein sur le bon coin pour une dizaine d’euro… toujours plus abordable que de l’acheter neuve et toute faite. A vos outils !

 

 

Photographe et maman de 35 ans passionnée par les pédagogies alternatives, j'aime partager avec mon fils des activités inspirées et inspirantes. Je n'ai pas encore déterminé qui de lui ou de moi s'éclate le plus... mais une chose est certaine, nous cultivons la joie et le plaisir au pied de notre Petit Baobab :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + dix-huit =

%d blogueurs aiment cette page :